Blanquette de poisson (Calendrier de l’Avent : Case 5) 

Bonjour, bonjour !! 

En 2023, j’ai essayé de cuisiner davantage de poissons et d’autres produits de la mer. Je suis donc dit que ce serait intéressant de proposer des recettes de fête autour de cette catégorie de produits, d’autant que j’ai jusqu’alors peu exploré cette thématique et que j’ai de ce fait l’embarras du choix dans les recettes. Dans mon calendrier de l’Avent, vous retrouverez donc treize cases dédiées à des recettes de la mer. 

Et on commence tout de suite avec une idée de plat de résistance. J’aurai peut-être dû commencer par des idées d’entrée, hihi ! Bref, logique de marmotte, dira-t-on ! Ici, je vous propose une blanquette de poisson que j’ai enrichie de légumes et notamment du céleri qui se marie bien avec le poisson je trouve. Même si c’est un plat qui ne cuit pas longtemps et qui peu technique, il nécessite un certain nombre d’ustensiles de cuisson et génère pas mal de vaisselle. Je le précise car c’est un paramètre à prendre en compte lorsque l’on reçoit. La blanquette de poisson revient assez chère et je trouve que c’est plus un plat à réserver à des petits comités plutôt à des grandes tablées. Ce qui est certain, c’est que ce plat raffiné et élégant ravira les amateurs de poisson. 

Trucs, astuces et organisation : 

On lit souvent que la blanquette de poisson ne se réchauffe pas. J’ai fait les tests et je ne suis pas d’accord avec cette affirmation. On peut très bien envisager de préparer ce plat d’avance en réalisant la sauce au safran au dernier moment pour minimiser le temps passé en cuisine à la dernière minute. 

Vous pouvez choisir les filets ou les dos de poisson que vous aimez. On retrouve souvent un mélange de cabillaud et de saumon. Pour ma part, j’ai choisi le cabillaud et le lieu noir, ce dernier permettant de faire baisser un peu la note tout un restant un morceau savoureux et moelleux. 

On peut aussi agrémenter ce plat de crevettes et de moules. C’est à voir en fonction des goûts des convives. 

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 200-300 g de dos de cabillaud, 
  • 200-300 g de dos de lieu noir, 
  • 1 oignon, 
  • 1 échalote, 
  • 1 carotte, 
  • 15 cl de vin blanc, 
  • ½ cube de bouillon de légumes, 
  • 5 cl d’eau chaude, 
  • 1 g de pistils de safran, 
  • 1 jaune d’œuf,
  • le jus d’un citron, 
  • 15 cl de crème liquide, 
  • 60 g de beurre, 
  • 20 g de farine de blé T65, 
  • 1 bouquet garni, 
  • 400 g de champignons de Paris, 
  • 150 g de céleri-rave, 
  • 1 poignée de persil 
  • sel et poivre. 
CuissonCoûtTemps requisConservation  
40 minutes €€€€🕓🕓2-3 jours au frais Congélation 

La recette : 

1/ Peler l’oignon, l’échalote, le céleri et la carotte. Émincer l’oignon et l’échalote. Couper la carotte et le céleri en brunoise. Mettre les légumes dans une casserole avec le bouquet garni et le vin. Faire cuire 15-20 minutes. Réserver. 

2/ Nettoyer les champignons et les couper en fines lamelles. Les faire revenir dans 20 g de beurre dans une poêle 5 minutes puis poursuivre la cuisson jusqu’à ce que l’eau soit évaporée. Ajouter le persil ciselé. Saler et poivrer. Réserver. 

3/ Couper le poisson en gros cubes. Les faire cuire 5 minutes dans 20 g de beurre dans une grande poêle. 

4/ Dissoudre le cube de bouillon dans l’eau chaude. 

5/ Dans une petite casserole, faire fondre le beurre restant et ajouter la farine pour faire un roux. Verser le bouillon et faire épaissir en mélangeant sans arrêt. C’est très rapide. Saler, poivrer et ajouter le safran. Réserver. 

6/ Dans un bol, battre le jaune d’œuf avec le jus de citron et la crème. Verser sur le poisson, ajouter le mélange de légumes. Faire réchauffer à feu doux 5 minutes. 

7/ Dans les assiettes, déposer une belle cuillère à soupe de champignons puis une portion de blanquette. Ajouter la sauce épaisse et servir avec du riz.

8/ Déguster bien chaud. 

Print Friendly, PDF & Email