Gratin de pois chiches aux oignons, riz au four aux champignons et chou-fleur à la coriandre (Temps de Carême #5)

Bonjour, bonjour !! 

On se retrouve aujourd’hui autour d’un repas végétalien, complet et nourrissant. J’ai trouvé ces trois recettes dans le livre La Foi, la Fourche & La Fourchette. C’est le deuxième ouvrage qui m’a aidé à préparer ce Temps de Carême 2024. Je vous le présente à la fin de l’article si cela vous intéresse, mais pour le moment revenons à nos trois recettes. 

Elles se caractérisent par leur simplicité, j’ai presque envie de parler de minimalisme. Les saveurs sont rustiques, brutes et tout de suite identifiables. Ça change des recettes modernes qui associent beaucoup (trop) de saveurs et de textures. J’ai bien aimé les trois avec une mention spéciale pour le riz au four, une cuisson très pratique qui change. Par contre, petite déception pour le chou-fleur. J’ai utilisé du chou-fleur surgelé et c’est vraiment moins bon que le chou-fleur frais. Avec les petits choux-fleurs locaux tout frais que l’on trouve en ce moment, le résultat aurait été bien meilleur. Ça me fait penser à ma grand-mère qui disait que les légumes surgelés, ce n’était pas très bon. Les mamies ont toujours raison, hihi !! 

Gratin de pois chiches aux oignons

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 360 g d’oignons épluchés et coupés en demi-lune, 
  • 60 g d’huile d’olive, 
  • 400 g de passata ou de coulis de tomates, 
  • 2 cs d’herbes de Provence, 
  • 1 cc de farine de blé T65 (ou de riz), 
  • 400 g de pois chiches cuits, 
  • sel et poivre.
CuissonCoûtTemps requisConservation  Spécificité 
50-55 minutes€€🕓3-4 jours au frais
Congélation 
Végétalien  

La recette : 

1/ Faire chauffer 40 g d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire revenir 160 g d’oignons. Quand les oignons sont dorés et moelleux, ajouter le coulis de tomate, les herbes de Provence et la farine. Saler et poivrer. Poursuivre la cuisson à feu doux 3-4 minutes avant d’ajouter les pois chiches. Bien mélanger.

2/ Mélanger les oignons et l’huile restant. 

3/ Verser la préparation dans un plat à gratin et recouvrir avec les oignons. 

4/ Faire cuire 40-45 minutes dans un four préchauffé à 165 °C. 

5/ Déguster bien chaud avec une portion de céréales et une portion de légumes cuits ou crus pour un repas complet. 

Riz au four aux champignons 

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 400 g de champignons, 
  • 70 d’oignons épluchés, 
  • 80 g d’huile d’olive (j’ai mis moins), 
  • 1 grosse gousse d’ail, 
  • 200 g de riz, 
  • 600 g d’eau ou de bouillon de légumes, 
  • sel et poivre. 
CuissonCoûtTemps requisConservation  Spécificité 
1 heure€€🕓3-4 jours au frais
Congélation 
Végétalien 
Sans gluten 

La recette : 

1/ Nettoyer et couper les champignons en fines tranches. Émincer finement les oignons. Peler et presser l’ail. 

2/ Faire chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et y faire revenir les oignons. Quand les oignons sont dorés et moelleux, ajouter l’ail et les champignons. Saler et poivrer. Laisser cuire 10-15 minutes. 

3/ Rincer le riz à l’eau puis l’ajouter dans la sauteuse. Le faire griller 2-3 minutes puis verser le bouillon ou l’eau. Amener à ébullition. 

4/ Verser la préparation dans un plat à gratin graissé. Couvrir de papier aluminium et faire cuire 40 minutes dans un four préchauffé à 180 °C. 

5/ Déguster bien chaud en accompagnement. 

Chou-fleur à la coriandre 

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 400 g de fleurettes de chou-fleur, 
  • 160 g d’oignons épluchés, 
  • 80 g d’huile d’olive (j’ai mis moins), 
  • 4 g de graines de coriandre, 
  • 240 g de bouillon de légumes, 
  • 16 g de farine de blé T65, 
  • le jus d’un citron jaune, 
  • sel et poivre.  
CuissonCoûtTemps requisConservation  Spécificité 
15 minutes€€🕓3-4 jours au frais
Congélation 
Végétalien  

La recette : 

1/ Faire cuire à la vapeur les fleurettes de chou-fleur 10-15 minutes. Écraser au pilon les graines de coriandre.

2/ Émincer les oignons et les faire revenir dans une sauteuse dans l’huile d’olive. Quand les oignons sont dorés et moelleux, ajouter le chou-fleur et les faire dorer 2-3 minutes. Ajouter le bouillon et les graines de coriandre. Saler et poivrer. Laisser mijoter 3-4 minutes. Diluer la farine dans un peu d’eau et l’ajouter dans la sauce. Laisser épaissir quelques minutes

3/ Servir bien chaud en proposant du jus de citron à côté. 

Source pour les trois recettes : La Foi, la Fourche & La Fourchette de Perrine Bulgheroni et Dorothée Perkins en collaboration avec les sœurs du monastère de Solan, Hachette Cuisine 

Coin lecture 

Fiche technique 

  • Titre : La Foi, la Fourche & La Fourchette
  • Auteurs : Perrine Bulgheroni et Dorothée Perkins en collaboration avec les sœurs du monastère de Solan
  • Maison d’édition : Hachette cuisine 
  • Prix : 35 €
  • Nombre de recettes : environ 300 

L’esprit du livre 

« Une invitation à découvrir la pratique de la réjouissance, à comprendre la joie dans la sobriété et à se laisser guider par les enseignements de cette communauté inspirante »

Les plus des livres 

  • Une introduction simple pour comprendre l’alimentation en temps de jeûne chez les Orthodoxes 
  • Une palette de recettes variées
  • Très belles photos du monastère et du travail des religieuses
  • Des propositions de menus et des informations nutritionnelles
  • Un index des ingrédients très complet

Les moins du livre 

  • Des recettes très riches en huile d’olive
  • Toutes les recettes ne sont pas illustrées
  • Des introductions de chapitres un peu déconnectés des thèmes abordés. 

À qui s’adresse ce livre ? 

Aux pesco-végétariens (??) et surtout aux personnes curieuses et ouvertes d’esprit 

Mon avis

Je suis mitigée. J’ai beaucoup apprécié les recettes de ce livre mais je n’ai pas compris le projet des auteurs.

Il a des qualités, c’est indéniable. En premier lieu, celui de mettre en valeur et de sauvegarder des recettes monastiques. Les recettes sont simples, accessibles et économiques. Il y a une réelle intention pédagogique autour de la nutrition, ce que je trouve très honorable. Si la maison d’édition s’était arrêtée à un simple livre de recettes et de nutrition, j’aurais complètement adhéré à l’entreprise, d’autant que sur la forme, c’est un très beau livre de recettes relié au papier épais et agréable sous le doigt. Les recettes sont présentées de façon très didactique dans des chapitres cohérents et bien organisés. 

Ce qui me gêne, c’est la longue prose des auteurs qui vient ouvrir chaque chapitre. Je n’ai pas du tout accroché avec le style de Perrine Bulheroni qui navigue entre envolées enthousiastes et mots pompeux à la mode. Je trouve que cela nuit à la compréhension du projet. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! 

Dommage mais heureusement les recettes valent le coup et c’est finalement le plus important pour un livre de cuisine ! 

Print Friendly, PDF & Email