Parmentier de boudin noir à la purée de panais 

Bonjour, bonjour !! 

On se retrouve pour cette deuxième recette autour de boudin noir avec une variation du classique boudin purée. Je vous propose aujourd’hui avec cette version de parmentier une idée un peu plus présentable et histoire de changer (un peu mais pas trop) une purée moitié panais, moitié pommes de terre.

On reste quand même sur une recette et des associations de saveurs assez classiques. On fera dans l’originalité un peu plus tard. En hiver, j’aime bien préparer des recettes classiques qui sont en général bien réconfortantes et totalement adaptées à cette saison durant laquelle on a envie (et besoin) de cocooner chez soi. Même si cette recette nécessite un peu plus de temps que le boudin-purée, elle reste très accessible.

Bien sûr, si on n’apprécie pas trop le panais, on peut le remplacer par un autre légume. J’avais vu une recette assez similaire avec une purée de courge, ce qui dont être très bon aussi. Mais comme en ce moment, on trouve plus facilement des panais que des courges, je me suis dit que c’était l’occasion de vous proposer une idée sympa avec ce légume. Il existe des tonnes de recettes à base de courge et beaucoup moins avec le panais, cela en fera une de plus. 

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 400 g de panais, 
  • 400 g de pommes de terre, 
  • 10-15 cl de lait, 
  • 15 g de beurre, 
  • 500 g de boudin noir aux oignons ou aux pommes, 
  • 2 échalotes, 
  • 1 oignon, 
  • noix de muscade, 
  • sel et poivre. 

Temps de cuisson : 40-50 minutes 

Niveau de difficulté : Très facile 

Coût : €€€

La recette : 

1/ Éplucher les panais et les pommes de terre. Les laver et les couper en cubes. Faire cuire à l’eau et à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient bien moelleux. 

2/ Peler les échalotes et l’oignon. Les émincer et les faire revenir dans une poêle. Ouvrir le boudin et prélever la chair. L’ajouter dans la poêle. Mélanger et laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes. Réserver.

3/ Faire chauffer le lait. Écraser les légumes puis battre la purée en incorporant le lait et le beurre jusqu’à obtenir une purée bien lisse. Saler, poivrer et ajouter la noix de muscade. Réserver. 

4/ Dans un grand plat ou des plats individuels, disposer le boudin compoté au fond du plat et tasser légèrement à l’aide d’une cuillère. Recouvrir avec la purée. 

5/ Passer sous le grill le parmentier pour faire dorer la purée. 

Source : L’audace me cuisine en Nord-Pas-de-Calais Picardie, Marion Flipo, Éditions OUEST-FRANCE

Print Friendly, PDF & Email