Poule au pot et sa sauce blanche (Retour à la tradition 2) 

Bonjour, bonjour !! 

L’une de amies de ma grand-mère faisait une poule au pot à tomber à la renverse ! Sa sauce blanche était extraordinaire, et comme on dit la sauce fait le plat. C’est en souvenir de cette amie et de sa recette renversante que j’ai décidé de me lancer dans la préparation de ce classique de la cuisine française. 

Bien sûr, je n’avais pas sa recette alors je me suis appuyée sur une recette de Marie Chiocca pour réaliser le bouillon, une valeur sûre. Par contre pour la sauce, je n’ai pas pris sa recette à base de yaourt de brebis qui me semblait trop éloignée des standards. J’ai testé une recette trouvée sur le Journal des Femmes qui est très bonne même si je n’ai pas retrouvé le goût de la sauce de l’amie de ma grand-mère. Je pense qu’elle ne devait pas utiliser de crème mais faire une sauce blanche simple assez proche par le goût et la texture de la béchamel. 

La poule au pot est vraiment un plat très facile à préparer, et assez diététique surtout si vous la servez sans sauce et riche en légume. On s’est régalé. 

Trucs, astuces et organisation : 

On peut choisir un poulet à la place de la poule. Dans ce cas, il faudra réduire le temps de cuisson d’une bonne heure. 

On peut servir la poule au pot avec du riz mais aussi avec des pommes de terre qui pourront cuire directement dans le bouillon. Il faudra les ajouter 30 minutes avant la fin de la cuisson. 

Le bouillon pourra servir à préparer des soupes de légumes. Après l’avoir filtré et dégraissé, le stocker dans des bouteilles en verre au frais jusqu’à une semaine. 

Il reste toujours de la viande sur la carcasse à récupérer. Elle pourra venir enrichir une soupe, une omelette ou un hachis. 

Les ingrédients pour 6 personnes 

La poule au pot : 

  • 3 oignons, 
  • 6 petites carottes, 
  • 6 petits blancs de poireaux, 
  • 1 céleri boule moyen, 
  • 3 navets, 
  • 1 poule, 
  • 3 feuilles de laurier, 
  • 6 clous de girofle, 
  • quelques brins de thym, 
  • 2 cs rases de gros sel. 

La sauce : 

  • 30 g de beurre, 
  • 30 g de farine de blé T65, 
  • 30-50 cl de bouillon de poule, 
  • 100 g de crème fraîche épaisse, 
  • 1 jaune d’œuf, 
  • sel et poivre.  
CuissonCoûtTemps requisConservation  
3 heures€€€€🕓2-3 jours au frais  
Congélation

La recette : 

1/ Éplucher tous les légumes. Laisser les carottes, les oignons et les blancs de poireaux entiers. Couper les navets et le céleri en gros morceaux. 

2/ Mettre la poule, les légumes et les aromates dans une grande marmite. Ajouter le sel et couvrir avec deux litres d’eau. 

3/ Amener à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter entre 2h30 à 3 heures (en fonction du poids de la poule). 

4/ Quand la poule au pot est cuite, faire cuire l’accompagnement de votre choix et préparer la sauce blanche. Dans une casserole, faire fondre le beurre puis ajouter en une seule fois la farine, bien mélanger puis mouiller avec une louche de bouillon. Au fur et à mesure que la sauce épaissie, ajouter du bouillon jusqu’à obtenir la consistance voulue. Retirer du feu et incorporer la crème et l’œuf. Saler et poivrer. 

5/ Disposer les légumes sur un plat de service. Découper la poule et mettre les morceaux de viande sur les légumes. Verser la sauce dans un bol ou une saucière et mettre l’accompagnement dans un plat à part. Amener à table et servir sans attendre. 

Source pour la poule au pot : La cuisine des grand classiques, Ma version bio !, Marie Chioca, Éditions Terre Vivante 

Source pour la sauce blanche : Le Journal des Femmes Cuisine 

Retour à la tradition : le manifeste !

La cuisine est une fantastique valeur refuge au répertoire quasi-illimité. En France, nous avons un patrimoine gastronomique absolument phénoménal hérité de notre histoire et à l’image de notre territoire. Nous avons encore des agriculteurs, des éleveurs et des artisans qui le font vivre et transmettent leurs extraordinaires savoir-faire. 

Cependant, pas besoin d’être MOF (Meilleurs Ouvriers de France) pour apporter sa petite pierre à l’édifice comme ce petit maçon parmi tant d’autres qui participa à la construction des plus belles cathédrales de France. En cuisinant ces belles recettes de la gastronomie française, à notre toute petite échelle et au sein de nos foyers nous faisons vivre notre patrimoine culinaire et le transmettons aux générations futures. 

Ici pas de réinterprétation farfelue, pas de modernisme, pas de déconstruction mais la célébration de l’art de vivre à la française ! Voilà le manifeste de Retour à la tradition

Print Friendly, PDF & Email